50% pour l’investissement

« Trouvez-moi une autre ville qui consacre plus de 50 % de son budget à l’investissement », Gilbert Meyer maîtrise sur le bout des doigts les chiffres clés de sa ville. Ce qui n’a pas échappé au MONITEUR, qui relève la rigueur budgétaire colmarienne. Tout va bien. On en reprendra bien une tranche, en 2014. Les élections municipales, en effet, c’est quasiment demain. Qui dit mieux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *