Sondage à la Mairie

Vingt bonnes minutes pour répondre à ce sondage IPSOS courant janvier 2013. L’opératrice m’indique n’être pas autorisée à dévoiler le commanditaire de l’opération. Bien vite toutefois je me rends compte que ce ne peut être que la majorité municipale tant les questions sont habilement orientées.

Peu de place pour la critique. Les questions sont fermées, du genre: globalement diriez-vous que la situation à Colmar s’est améliorée? Ca commence bien: En effet, quand je demande à la dame par rapport à quoi, elle est incapable de me fournir une piste. Est-ce par rapport à la gestion municipale, à la gouvernance, à la prise en compte par l’équipe en place de l’intérêt collectif, aux investissements, aux services offerts, à la fiscalité? Il faut juste répondre par l’affirmative ou la négative. Forcément binaire. Les questions suivantes sont du même tonneau. Ca commence doucettement à me chauffer. Mais je suis un garçon bien éduqué, je m’exécute poliment mais face à une crainte de plus en plus justifiée d’être manipulé j’ai tendance à ne pas rentrer dans ce jeu sournois. Bien vite aussi j’imagine que d’autres vont tomber dans le panneau.

Quand viennent les questions sur les engagements électoraux de 2008, est-ce que je m’en souviens, puis je en citer un,  etc. Oui je peux en citer aisément. Puis le coup de massue: ces promesses ont-elles été tenue? Je ne peux pas répondre non. J’attends alors que la petite dame me tende une perche, du genre « que pensez-vous de ces promesses? » Mais non ca ne vient pas. Alors je demande à revenir sur ma réponse. Ah non on ne va pas la faire ainsi. Franchement allouer 100 Euros (financés par les contribuables, donc moi) pour acheter un vélo alors que dehors la plupart des itinéraires cyclables sont IMPRATICABLES (neige, verglas), la priorité étant réservée à la chaussée pour les quatre-roues! Où sont tous ces vélos? Combien d’aménagements intelligents manquent à l’appel?

A la fin, on me demande pour qui j’ai voté au 1er puis au 2ème tour des Municipales en novembre 2008 (exit l’élection de juin de la même année  invalidée par le Tribunal Administratif). Plus surprenant la même question pour les dernières Législatives! que peut bien avoir à faire une mairie avec ce genre d’infos très perso ? Le sondage ne peut émaner que d’une formation politique.

Mon dernier espoir lorsque la petite dame prend congé, c’est que la facture de ce sondage soit intégrée dans les comptes de campagne de la majorité, au printemps 2014. A ce prix-là, oui, je trouverais que ce sondage, tout compte fait, n’est pas si scandaleux. Mais si j’avais tort d’être si confiant? Ohyé! quel goût amer me laisse ce sondage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *